Petit guide pratique des temples d’Angkor /

Visiter le Cambodge

   

Petit guide pratique des temples d’Angkor

Avant de faire toute une section dédiée aux temples d’Angkor dans quelques mois, voici un article qui résume à peu près tout ce qui peut être utile avant de se lancer à l’assaut de la visite d’un des sites les plus fabuleux au monde.

angkor-wat

Comment aller aux temples d’Angkor ?

Lorsque vous voulez visiter Angkor, vous allez vous retrouver dans la ville la plus proche, Siem Reap. Angkor Wat le temple principal est à une dizaine de kilomètres du Old Market, quartier ou se trouve la plupart des guesthouses.  Vous pouvez louer un tuk-tuk voire un taxi climatisé pour la journée (25$ pour un tuk-tuk, un peu plus pour un taxi) et là, pas besoin de se soucier de la route à prendre. Ou vous pouvez décider de louer un vélo (de 1$ à 8$ selon la complexité du vélo et la boutique de location) pour y aller par vous-même et visiter l’ensemble du site à bicyclette.
Dans les deux cas, il faudra pour obtenir votre pass d’entrée, aller à l’entrée principale, seule à vendre des tickets. De la ville rien de plus simple, rejoignez Pokambor Avenue, le long de la rivière et allez vers le Angkor National Museum puis continuez sur l’avenue Charles de Gaulle. « Angkor Wat » est indiqué sur les panneaux. C’est tout droit. Si vous voyez beaucoup de tuk-tuks, c’est que vous êtes dans la bonne direction. Au bout de quelques kilomètres, vous verrez un panneau « Billeterie » à droite et probablement une congestion de tuk-tuks et de bus. C’est là qu’il faut aller pour acheter votre pass 1, 3 ou 7 jours.

Les prix d’entrée pour Angkor

La biletterie ressemble à un grand péage, il y a des guichets par type de pass. Voici leurs prix:

  • Pass pour 1 jour : 20$
  • Pass pour 3 jour : 40$ (celui que l’on vous conseille, une journée c’est trop court !)
  • Pass pour de 4 à 7 jours : 60$

main-entrance-angkor

 

En général, ça va très vite, vous payez, on vous prend en photo, on vous rend la monnaie, vous donne votre pass et c’est parti pour la visite. Personnellement, ça a pris à chaque fois moins de 5 minutes.

pass-angkor
A noter qu’on vous demandera de montrer votre ticket à l’entrée des temples principaux donc gardez le ) portée de main.

Se répérer à Angkor

Ensuite, vous retournez sur la route. Juste avant, on contrôle que vous avez bien un billet. Il y a encore 2 km jusqu’à une intersection ou face à vous, vous pourrez apercevoir un mur d’enceinte d’Angkor Wat. Pour le temple principal, c’est à gauche qu’il faut aller, si vous préférez le réserver pour plus tard et partir vers le Banteay Kdei c’est à droite.

borne-visite-angkor
Sinon, c’est assez facile de se repérer à Angkor. Il n’y pas tant de routes que ça et sur le bas côté vous verrez régulièrement des bornes avec le nom du prochain temple et la distance qui vous en sépare. Votre guesthouse ou loueur de vélo, vous aura probablement fourni un plan (à l’entrée, ils en ont rarement) sinon procurez-vous en un. Il y en a un peu partout en ville sur des présentoirs dans les magasins, agences, hôtels ou sinon allez à un des deux bureaux d’information officiels du Ministère du Tourisme ( un est au carrefour juste après l’hôtel La terrasse des Eléphants, l’autre dans une petite baraque après la Résidence Royale). Avec le plan, c’est vraiment facile de se repérer. Il y a deux tours, le grand tour et le petit tour mais vous n’êtes absolument pas obligés de les suivre vous pouvez mixer les deux. Ils ont des points de rencontre.

Quels temples voir à Angkor ?

Je serais tenté de vous dire tous mais ils y en a plus d’une cinquantaine. Disons qu’il y a quelques incontournables. Les trois temples qu’il faut absolument faire à Angkor selon moi, sont Angkor Wat évidemment, le Bayon et ses grands visages souriants et superbes fresques murales et le Ta Prohm avec ses arbres dont les racines se sont imbriquées dans les ruines.

Ensuite, tant que vous êtes au Bayon, autant aller voir la Terrasse des éléphants et celle du Roi Lépreux juste à côté et pourquoi le Baphuon qui vient de rouvrir après 25 de travaux pour le reconstituer. Le jeu étant de trouver son Bouddha couché. Beaucoup passent à côté. Un indice, regardez attentivement la façade arrière, ça devrait vous sauter aux yeux.
Après dans les temples qu’on apprécie particulièrement, il y a le Banteay Kdei et ses nombreuses sculptures et gravures d’apsara et le Preah Khan. Mais si vous avez un pass 3 jours, même à vélo vous aurez le temps de voir tous les temples du petit et du grand tour. Il faut en général, un jour par tour.

A noter que vous pouvez venir observer le lever du soleil sur Angkor Wat, le temple est ouvert tôt exprès et très fréquenté dés l’aube. Après, la lumière, notamment pour avoir les fameux reflets dans les étangs est meilleure l’après-midi.

Manger à Angkor

Vous trouverez des stands restaurants essentiellement à 4 endroits :

  • A Angkor Wat à gauche, la ou se trouve le marché aux souvenirs et dehors près du parking
  • Derrière le parking après la Terasse du Roi Lepreux
  • En face du Ta Prohm, là ou il y en a le plus
  • Et un ou deux en face du Ta Keo

 

angkor-cuisine

Légumes sautées et noix de cajou avec riz: 6$

Sachant, qu’il y a aussi quelques restaurants plus ou moins élaborés sur le site dont les restaurants spécialisés dans les groupes près du Banteay Kdei.

Les prix sont sensiblement plus élevés qu’en ville. Comptez entre 4,50 $ pour un plat basique et 8 $ en moyenne. Un riz sauté par exemple coûte 5$. Par contre, c’est bien servi et c’est très bon. J’ai même tendance pour tous les stands que j’ai essayés jusque là à trouver la cuisine meilleure à Angkor qu’au marché de nuit de Siem Reap.

Buvez, éliminez

Il fait chaud à Angkor. Vous devrez donc boire beaucoup, surtout, si vous faîtes la visite à vélo. Vous n’aurez aucune difficulté à trouver des vendeurs de bouteille d’eau et autres boissons (vérifiez toujours que les bouteilles qu’on vous vend sont encore scellées). Les prix seront assez variables mais en général, comptez 0,50 $ (ou 2000 riels) pour une bouteille d’eau de 500 ml et 1$ pour une grande bouteille.

toilet-angkor
Côté toilettes, il y en a plusieurs disséminées dans le parc des temples et indiquées par des pancartes. Mais il n’y en pas à côté de chaque temple comme on pourrait le penser.

Visiter Angkor à vélo

Visiter Angkor à vélo est très agréable et on le recommande. Il faut par contre, le faire en ayant prix un pass 3 jours pour prendre le temps même si la visite des 5-6 temples les plus intéressants est faisable en une journée même à vélo. Après, attention, si sur le papier c’est facile, la chaleur rend l’exercice un petit peu plus fatigant et éprouvant.

De très agréable, visiter les temples d’Angkor à vélo, peut tourner à la galère. Il fait très très chaud et même si en général, chaque temple n’est séparé que de 2 ou 3 kilomètres du suivant, entre le pédalage et le crapahutage dans les temples, les journées peuvent être éprouvantes. Donc roulez à votre rythme et surtout buvez beaucoup et régulièrement. Si vous n’êtes pas en bonne condition physique, mieux vaut choisir de visiter en tuk-tuk. Les routes sont plates et c’est très facile de circuler. La chaussée est un peu abîmée, il est souvent plus agréable de rouler sur la petite bande de terre à côté de la route. En plus, ça laisse de la place aux tuk-tuks.

Horaires d’ouverture d’Angkor

Le site est ouvert de 5h30 le matin à 17h30, le soir mais dans les faits, pour ne pas rater le lever du soleil, on peut y accéder avant (la billetterie, elle, ne sera probablement pas ouverte avant par contre,donc il est mieux d’avoir déjà un billet pour assister au lever de soleil sur le temple d’Angkor) et partir plus tard. Simplement, les chauffeurs de tuk-tuks jouent rarement les prolongations le soir et à vélo, comme il n’y a aucun éclairage sur les routes vous aurez mieux fait de partir avant la tombée de la nuit.
Si vous achetez votre billet après 16h, sa durée de validité ne commencera que le lendemain.

Voilà, j’ai essayé d’être le plus complet possible. Bonne visite !

Commentaires