Le Blog de Cambodee.com /

Actualités et voyage au Cambodge

Les incontournables et secrets insoupçonnés du Cambodge

Le Cambodge possède tous les atouts touristiques pour devenir l’une des destinations incontournables en Asie. Phnom Penh, la capitale cambodgienne et d’autres villes, ou provinces du Cambodge très prometteuses comme destination, ont tous les atouts pour plaire à ses visiteurs. Sur ce billet, essayons de voir les bonnes choses à voir et à faire au Cambodge, plus particulièrement, les voyages passant par Phnom Penh et les incontournables du Cambodge. Que voir et à faire ? Quelles sont leurs particularités ?

Kompong Luong Cambodge

Kompong Luong, un des plus intéressants villages flottants du Cambodge

L’incontournable Phnom Penh

Phnom Penh connue et surnommée la perle de l’Asie, est la capitale du Cambodge, pour pouvoir organiser un séjour à la hauteur de vos attentes, voici les attractions et architectures impressionnantes de Phnom Penh. L’architecture coloniale française est la première chose qui fascine dans cette ville. Ensuite, les musées à visiter à Phnom Penh sont: le plus beau de tous est certainement le « Palais Royal » et la « Pagode » d’Argent, il y a beaucoup de choses à y voir : par exemple la fresque murale de l’enceinte entourant la Pagode d’argent. Il y a aussi le musée National situé près du palais royal, là où on peut voir une statue de Bouddha au milieu d’un jardin, le « Patio central du Musée National ».

Phnom Penh

Le palais Royal à Phnom Penh

Une visite dédiée aux marchés de Phnom Penh pour le grand plaisir des voyageurs et dans de vrais labyrinthes, on vous invite à voir les 2 marchés suivants: le marché central de la ville Psar Thmey et le marché Russe Psah Toul Tom Pong où vous trouverez de beaux souvenirs du Cambodge. Pour les temples, celui le plus prisé des touristes est le Vat Phnom mais peut-être bien que le Vat Ounalom vous intéressera plus.

 

Siem Reap et les célèbres temples de Angkor

Angkor est l’attraction phare du voyage au Cambodge et c’est un passage obligé pour réussir ses vacances au Cambodge. Les temples de Angkor sont les symboles de la nation cambodgienne. Le plus grand et le plus beau de tous: le temple d’Angkor Vat. Après Angkor Vat, Angkor Thom réserve aussi de nombreux attraits comme les terrasses des Éléphants et du Roi Lépreux, le Bayon, le Tep Pranam, etc.

Angkor Vat, à côté de Siem Reap

Angkor Vat, à côté de Siem Reap

Pas très loin de Siem Reap, les temples à voir absolument à Angkor pour le grand circuit comprennent la visite du Preah Khan,  du Neak Pean et le temple Ta Som notamment.

Les petits trésors de Pursat

Il y a beaucoup de choses à voir et à faire à Pursat, la principale attraction touristique dans la province de Pursat, c’est le village flottant de Kompong Luong à quelques kilomètres. Ensuite, les gens ont pour habitude d’aller voir cette petite île artificielle en forme de bateau: le « Koh Sampovmea ».

Les plages de Sihanoukville

Sihanoukville tient une grande place dans le tourisme cambodgien, mais pourquoi ? C’est ici qu’on trouve certaines des plus belles plages du Cambodge: Otres Beach , Victory Beach, Independence Beach, Koh Rong , Koh Rong Samloem. Chacune possède ses attraits spécifiques.

Sihanoukville

Sokha Beach à Sihanoukville

Koh Ron, l’île paradisiaque

Sur cette île, vous pourrez déguster des cocktails, de savoureux plats khmers et d’autres spécialités typiques de la population cambodgienne. Les plages sont superbes, Il y a beaucoup de choses à faire et à visiter dans les environs.

Article en collaboration avec Sylvie de Prestige-voyages.com


Angkor Wat, 3 fois champion du monde !

Et 1, et 2 , et 3 récompenses ! Le Temple d’Angkor Wat, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et symbole du Cambodge, a été couronné dans trois compétitions différentes menées par des sites d’Internet de voyage. Il faut dire que c’est un des plus beaux sites du monde !

Angkor vat cambodge

C’est Sok Sangvar, directeur général adjoint de l’Autorité APSARA qui gère le site d’Angkor qui l’a révélé. On vous en parlait ici, le Lonely Planet, guide de référence pour les routards du monde entier avait placé Angkor en tête des meilleurs endroits du monde à visiter dans son palmarès 2015 pour sa « parfaite harmonie entre l’ambition créative et la dévotion spirituelle ».

Le temple a également été classé au premier rang des monuments préférés des voyageurs du site TripAdvisor, autre leader mondial dans le secteur du voyage et plus particulièrement des avis sur tout ce qui touche au tourisme.

L’année dernière, Angkor Wat avait également obtenu la première place lors de la compétition ArchaeoMadness organisée par l’Institut archéologique d’Amérique à l’occasion de la Journée internationale de l’archéologie.

Angkor Wat

Angkor fut la capitale de l’Empire khmer entre les  9ème au 15ème siècles. Englouti ensuite par la jungle, le site et ses dizaines des vestiges de temples fut redécouvert en 1861 par le Français Henri Mouhot.

C’est assurément, une visite incontournable de tout voyage en Asie du Sud-Est !

Vous trouverez ici un guide pratique sur la visites des temples et ici tout ce qu’il faut pour vous rendre et installer à Siem Reap la ville voisine d’Angkor.


La vie secrète du Tonlé Sap

Arte a lancé ces dernières années de nombreuses séries de documentaires très intéressantes qui ont parfois fait étape au Cambodge. C’est le cas de la série intitulée « La vie secrète des lacs » dont un numéro a été consacré au Tonlé Sap le lac emblématique du Cambodge.

Cambodge

Le lac Tonlé Sap est le coeur du Cambodge

Le Tonlé Sap (en khmer បឹងទន្លេសាប) est la plus grande réserve d’eau douce d’Asie du Sud-Est, son nom signifie « rivière d’eau fraîche », il accueille de nombreux villages flottants du Cambodge qui vivent au rythme des saisons et des variations du niveau des eaux. Aussi vaste qu’une mer pendant la saison des pluies, le lac se transforme en étang boueux à la saison sèche.

Comme l’indique la vidéo, le lac du Tonlé Sap est le coeur battant du Cambodge. Plus de trois millions de Cambodgiens dépendent de ses eaux poissonneuses et généreuses. Il possède un des écosystèmes les plus riches au monde.

Le reportage vous emmène à la rencontre des habitants des villages flottant et leur vie quotidienne. Qu’ils vivent de la pêche, de la culture de leurs jardins flottants, de l’élevage de poissons ou de crocodiles, tous dépendant du lac. La vie sur ses eaux y est animée et fascinante.

Si vous voulez découvrir des villages flottants au Cambodge, on vous conseille, celui de Kompong Luong et ceux de Kampong Chhnang accolés à la ville.


L’attentat de Bangkok pourrait faire baisser le tourisme au Cambodge

En matière de tourisme, le Cambodge est assez dépendant de la Thaïlande, près de 40% des entrées de visiteurs dans le Royaume se font via leur voisin. Alors si l’attentat qui a eu lieu il y a 3 jours à Bangkok fait baisser le nombre de touristes qui se rendent en Thaïlande, mécaniquement, le Cambodge aussi verra moins de monde lui rendre visite.

11144931_10153508582819424_2727582348020327473_o

« L’attentat à la bombe à Bangkok nuira au secteur du tourisme au Cambodge, car la Thaïlande est la principale porte d’entrée des touristes étrangers au Cambodge », a déclaré mercredi le ministre du Tourisme cambodgien, Thong Khon.

Il est vrai que les aéroports de Phnom Penh ou même Siem Reap sont beaucoup moins bien desservis internationalement que ceux de Bangkok reliés à de très nombreuses villes du monde. Et même les voyageurs qui projettent uniquement de voyager au Cambodge, pour beaucoup, font étape à Bangkok.

Le ministre qui a également indiqué que suite à l’attentat de Bangkok, la sécurité a été renforcée au Cambodge, en particulier sur les lieux touristiques du pays.

poipet-border-point

La Thaïlande est la principale porte d’entrée au Cambodge

 

Même si comparé à son voisin, le tourisme au Cambodge est bien moins important que celui de Thaïlande qui en moyenne accueille plus de 5 fois plus de visiteurs étrangers, il reste un des piliers de l’économie cambodgienne.

Reste à voir si les attentats entraîneront une vraie baisse du nombre de voyageurs qui viennent visiter la ThaÏlande. S’il n’y en a pas de nouveau, on peut imaginer que leurs effets sur le tourisme resteront limités.

C’est le site d’Angkor, récemment désigné plus bel endroit à visiter de la planète par le Lonely Planet, qui attire le plus de visiteurs au Cambodge.


Angkor plus bel endroit de la planète selon Lonely Planet

Le guide de référence mondial des routards et des voyageurs débrouillards a dévoilé son classement des plus beaux endroits du globe et sans surprise, enfin pour nous, c‘est Angkor qui est arrivé en tête du Top 20.

Angkor Vat, à côté de Siem Reap

Angkor Vat, à côté de Siem Reap

Les temples d’Angkor devancent des sites exceptionnels parfois plus connus et réputés mondialement comme le Machu Pichu (3ème) ou la muraille de Chine (4ème). Mais cette place tout en haut de la listes des plus beaux spots de la planète n’est absolument pas usurpée.

Elle devrait aider le pays à atteindre à atteindre son objectif de 5 millions de touristes cette année en attirant de nouveaux visiteurs ou convainquant les hésitants à franchir le pas.

Top 20 des plus lieux de la planète selon Lonely Planet

  1. Angkor au Cambodge
  2. La Grande Barrière de corail (côtes australiennes)
  3. Le Machu Picchu au Pérou
  4. La Grande Muraille de Chine
  5. Le Taj Mahal en Inde
  6. Le Grand Canyon aux USA
  7. Le Colisée à Rome
  8. Les chutes d’Iguazu en Argentine
  9. L’Alhambra de Grenade en Espagne
  10. La Basilique Sainte-Sophie en Turquie
  11. La médina de Fez, au Maroc
  12. Les aiguilles des Douze Apôtres en Australie
  13. Petra en Jordanie
  14. La cité maya de Tikal au Guatemala
  15. Le lobby du British Museum à Londres
  16. La Sagrada Familia de Barcelone en Espagne
  17. Le parc national des Fiordland en Nouvelle-Zélande
  18. L’île de Santorin en Grèce
  19. Les îles Galapagos
  20. Le Museum of Old & New Art en Tasmanie

On peut s’étonner de ne voir aucun monument de l’Egypte antique et si on est un peu chauvin, ne pas comprendre qu’aucun lieu français ne soit dans ce Top 20.

Un classement subjectif qui comporte quelques surprises pour ne pas dire intrus mais dont le choix de placer l’emblème du Cambodge en tête nous semble judicieux même si nous ne sommes pas complètement objectifs, évidemment…

 


Le Cambodge veut attirer 5 millions de touristes en 2015

Alors que le secteur du tourisme au Cambodge observe, sur les premiers mois de cette année, une hausse des arrivées, les autorités espèrent attirer encore plus de voyageurs et atteindre les 5 millions de touristes en 2015.

kompong-luong-3

Le village flottant de Kompong Luong au Cambodge 

De Janvier à Juillet, le Cambodge a accueilli environ 2,3 millions de visiteurs soit une augmentation de 4,6% par rapport à la même période l’année dernière. C’est surtout le tourisme local et les arrivées de ces en provenance des pays voisins et notamment la Thaïlande, qui ont permis cette hausse.

Le ministre du Tourisme, Thong Khon, a déclaré qu’il y avait des signes de ralentissement des touristes venant de Corée du Sud et de Russie, deux autres groupes qui ont un poids important dans l’économie du tourisme au Cambodge. Ce qui pourrait compliquer la réalisation de l’objectif qu’il s’est fixé.

« La raison du ralentissement des arrivées de touristes de la Corée du Sud est l’épidémie de syndrome respiratoire MERS en mai, alors que ce sont des problèmes économiques qui sont à l’origine de la baisse du nombre de touristes russes. »  a-t-il également commenté.

Les arrivées de touristes étrangers, bien qu’en hausse, ont été plus lentes que prévu, mais le ministre a bon espoir d’atteindre la projection à la fin de cette année.

Les Russes restent toutefois les premiers touristes en provenance d’Europe au Cambodge au premier trimestre de cette année selon les derniers chiffres sur le site Web du ministère. Les touristes en provenance de Thaïlande sont au quatrième rang des arrivées après le Vietnam, la Chine, la Corée du Sud et le Laos, selon les chiffres de la même période.

L’objectif du Cambodge est d’atteindre les 5 millions de touristes contre 4,5 millions l’an dernier.

Ang Kim Eang, président de l’Association des agents de voyages du Cambodge, émet un doute sur ce chiffre. Pour lui le nombre de touristes pourrait ne pas décoller suffisammet sur le reste de l’année.

Nous vous en parlions récemment, les ministères du Tourisme et des Sports du Cambodge et de la Thaïlande ont uni leurs forces pour promouvoir leurs tourismes respectifs dans le cadre de la campagne « Two Kingdoms-One Destination ».  Un atout de plus pour atteindre les 5 millions.

Et effectivement, nous conseillons fortement à tous ceux qui ont prévu un voyage en Thaïlande d’ajouter un petit périple au Cambodge au moins pour découvrir les fabuleux temples d’Angkor.


Que faire à Battambang ?

Malgré les apparences, Battambang est la seconde ville la plus peuplée du Cambodge. Pour les touristes Battambang rime avec bamboo train mais il n’y a pas que ça à faire une fois ici. Petite sélection.

Battambang

Le point central de Battambang c’est son marché, Psar Nat. C’est le lieu le plus animé de la ville du lever du jour jusque tard dans la nuit. On peut y manger pour pas cher et acheter toute sortes de fruits. Par contre ne comptez pas y trouver de souvenirs c’est un marché local qui s’adresse d’abord aux habitants même si vous arriverez avec des gestes et un peu d’Anglais à acheter ce que vous voulez ou commander à manger dans un des petits restaurants.

Sinon, quand on arrive ou part de la ville, c’est son impressionnante statue qui marque les esprits. Haute de 6 mètres, elle représente un homme assis tenant un bâton. Logique quand on sait que Battambang signifie « la cité du bâton perdu ».

Le passage obligé à Battambang, c’est le très amusant tour de Bamboo train ou nori en khmer, ces petits trains bricolés qui circulent sur les voies ferrées à l’abandon. Qui vient ici sans avoir testé cette expérience, n’est pas vraiment venu à Battambang. Cette statue est l’emblème de la ville.

bamboo-train

Côté temple, en ville vous en avez quelques uns comme l’étonnant Wat Sangker  mais les plus intéressants sont un peu à l’extérieur. Le Wat Banan est une petite ruine khmer à laquelle on arrive par un long escalier de pierre. Le Wat Phnom Sampeau perché sur sa montagne offre une elle vue sur la campagne alentours et le Wat Ek Phnom avec ses ruines d’un temple Khmer et devant un temple plus récent et à sa droite un grand bouddha assis blanc sont les plus intéressants pour eux-mêmes et pour le trajet pour y arriver.

battambang

Le bouddha blanc du Wat Ek

Le soir, à Battambang, vous pouvez, tout comme à Siem Reap, aller au cirque et assister à une représentation du Phare Ponleu Selpak (PPS) une association non-lucrative qui vient en aie aux enfants grâce aux arts, au support social et à l’éducation. (représentations les lundis et jeudis mais à vérifier sur place)

Le soir, un peu après le musée, un marché de nuit s’installe sur les bords de la rivière. Un peu moins convivial, il reste un endroit intéressant où manger à bon prix. Car il n’est composé que de restaurants de rue.

 


De plus en plus de touristes thaïlandais au Cambodge

Le Cambodge et la Thaïlande sont voisins et s’il y a de temps en temps encore aujourd’hui des tensions autour de la frontière près du temple du Preah Vihear, nombreux sont les Thaïlandais qui visitent le pays. Ils sont même de plus en plus nombreux.

poipet-border-point

Sur les 6 premiers de 2015, le nombre de Thaïlandais venus visiter le Cambodge a augmenté de 30% par rapport à l’année précédente. Une augmentation plus que significative !

Il faut dire que depuis quelques temps les deux pays qui ont bien vu le potentiel touristique que chacun représente pour l’autre et ont renforcé leur coopération. Une volonté de travailler main dans la main qui s’est réaffirmée lors de la récente rencontre à Phnom Penh entre Thong Khon, ministre cambodgien du Tourisme, et Nuttavudh Photisaro, ambassadeur thaïlandais.

L’ouverture de nouveaux postes de frontière a également permis de faciliter le passage d’un pays à l’autre et donc attirer de nouveaux voyageurs.

Le nombre de touristes cambodgiens se rendant en Thaïlande a aussi augmenté sur la période mais dans des proportions moindres.

Et ce n’est pas parce que la Thaïlande possède quelques temples khmers sur son territoire comme le superbe temple de Phimai et le majestueux Phanom Rung que les temples d’Angkor n’attirent pas chaque année des centaines de milliers d’entre eux.

Nul doute que la tendance va se confirmer et que de plus en plus de touristes thaïlandais iront au Cambodge dans les mois et années à venir.


Légère hausse du nombre de touristes à Angkor

L’autorité APSARA (Autorité pour la Protection du Site et l’Aménagement de la Région d’Angkor) a indiqué que la fréquentation du site avait augmenté de 2% par rapport les 7 premiers mois de cette année par rapport à la même période l’année dernière.

Angkor

En effet, depuis le début de l’année ce sont 1,23 millions de touristes étrangers qui ont visité les temples d’Angkor qui reste l’attraction numéro un du Cambodge.

Cela représente une manne financière de 35 millions de dollars en ticket d’entrée.

La tendance à la hausse se confirme et s’accélère, avec une hausse de près de 5% de la fréquentation du site d’Angkor en juillet 2015 comparé à juillet 2015. Il faut dire que les temples d’Angkor font partie des monuments les plus incroyables du monde et sont, à juste titre régulièrement classés parmi les meilleurs lieux à visiter de la planète.

Pour nous, ils sont au niveau des pyramides, d’Egypte, du Machu Pichu au Pérou ou du Taj Mahal.

Alors si vous n’êtes pas encore venus les admirer, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour organiser votre séjour à Siem Reap, la ville la plus proche, et même un guide pratique pour visiter les temples d’Angkor sur ce site.

 


Le Cambodge fête Chol Vossa

Chol Vossa marque le début de la retraite des bonzes pendant la saison des pluies. C’est une des grandes fêtes religieuses bouddhistes au Cambodge et c’est demain, 31 juillet. L’occasion de voir la ferveur des fidèles dans les temples du pays.

Chol Vossa

La retraite dure trois mois pendant lesquels, les moines ne quittent pas leur pagode et réduisent leurs déplacements au strict minimum. Ils n’effectuent même plus leur tournée matinale pour recueillir des aumônes des habitants.

Ils doivent rester dans l’enceinte du temple. Et en sortir le moins possible la journée et ont l’obligation d’y rester pendant la nuit.

Chol Vossa Tean Vossa

Photos: akp.gov.kh

Pour l’occasion, les fidèles offrent aux bonzes en plus des offrandes habituelles un gros cierge appelé  “Tean Vossa” (bougie Vossa) considéré comme la lumière pour la vie, dans laquelle la partie sombre de la vie serait éclairée, lumière qui nous guide vers le nirvana. On fait brûler “Tean Vossa” tous les jours et toutes les nuits pendant les trois mois de la retraite des pluies.

La fin de la Retraite des bonzes ou la Fête de “Chegn Vossa” sera célébrée 27 octobre.