Le village flottant de Kompong Luong /

Non classé

   

Le village flottant de Kompong Luong

Après le fiasco de Chong Kneas, le village de Kompong Luong, nous a réconcilié avec les villages flottants du Cambodge ! Ici, les voyageurs solitaires sont les bienvenus, pas de dons ni de pourboires forcés et une belle et agréable visite !

kompong-luong-3

Kompong Luong, c’est une vraie petite ville avec tout ce qu’il faut, sur l’eau. Vous avez des stations essence, des écoles, des temples, une église, des magasins et notamment plusieurs boutiques qui vendent des téléphones portables; le tout qui flotte évidemment.  Les maisons sont proches les unes des autres et ne sont pas toujours bien rangées pour dégager des canals clairs qui feraient office de rues. Mais ça fait partie du charme de l’endroit. Il faut dire que Kompong Luong est un vrai floating village au large et donc il dérive notamment en fonction des saisons et du niveau de l’eau.

kompong-luong-floating-village

kompong-luong-floating-village-5

kampong-luong

Pour la visite, des barques à moteur sont proposées au tarif de 9$ de l’heure pour une à trois personne. Le programme propose 3 modules d’une heure, deux dans le village et une à la découverte de la forêt inondée. Nous avons choisis les deux heures dans le village pour une balade sous les hellos enthousiastes des enfants et parfois des parents de la population d’origine vietnamienne amusés de voir un touriste naviguer dans leurs rues. Car oui, Kompong Luong est beaucoup moins touristique que Chong Kneas. Ceci explique peut-être cela…

kompong-luong-8

kompong-luong-floating-village-7

Mais trêve de bavardages, on vous embarque pour 2 minutes de balade dans le village flottant de Kompong Luong.

Côté pratique, on vous conseille plutôt d’aller à Krakor, la toute petite ville terrestre voisine de Kompong Luong plutôt que Pursat. La plupart des bus de Battambang à Phnom Penh (et inversement), y passent. Il y a deux guesthouses dont une très facile à trouver puisqu’elle est quasiment à l’endroit ou vous déposera le bus (Paris Guesthouse en face de la station service, chambre avec ventilateur 6$ et avec clim 10$). De là, le point de départ des visites en bateau est à 2-3 km (3à-40 minutes à pieds, 1$ en moto), il suffit de prendre la route à droite de la station service, c’est tout droit. Vous croiserez en route la 2e guesthouse, la 59 Guesthouse ou le personnel parle quasiment pas Anglais et une autre à un kilomètre qui elle affiche nom et enseigne uniquement en khmer.

Sinon, de Pursat vous pouvez attraper sur la route un des bus pour la capitale qui vous y amènera pour 2$ ou voir avec Capitol Tours. Mais comme les bus sont souvent pleins, il faudra peut-être plusieurs tentatives avant de trouver de la place surtout si vous êtes en groupe auquel cas louer un tuk-tuk est peut-être conseillé. Il existe aussi un van pour Krakor qui part de la station locale de bus de Pursat qui en théorie propose le même tarif mais il est compliqué d’y trouver un interlocuteur parlant un minimum Anglais. Vous pouvez aussi opter pour une visite à la journée depuis Pursat. Un tuk-tuk vous amènera là ou partent les bateaux, vous attendra et vous ramènera à Pursat pour 25-30$.

Commentaires